Syndicat intercommunal ZI Sud-est

Le syndicat intercommunal de la Z.I. Sud-est a été créé dans les années 1960 pour aménager cette zone d’activités devenue la plus grande de Bretagne. Il en assure désormais la gestion conjointement avec les trois communes qui le composent, Chantepie, Cesson-Sévigné et Rennes.

Étendue sur 220 hectares et riche de 14 000 emplois, la zone présente de nombreux défis à relever pour la collectivité.

Un défi écologique : aujourd’hui encore les eaux pluviales de surface de la zone sont rejetées dans la Vilaine sans être efficacement épurées. Pour mettre un terme à cette situation, le syndicat a décidé de consacrer la totalité de son budget d’investissement, soit actuellement plus de 100 000 €, à la création d’un bassin de récupération et de traitement.

Un défi de coopération intercommunale : l’entretien des voiries et réseaux relève toujours de la compétence des communes. Aussi, le syndicat doit-il veiller à ce que les investissements soient réalisés en concertation. Les usagers de la zone seraient en effet pénalisés si par exemple l’effort en matière de signalétique que nous appelons de nos vœux n’était pas conçu et réalisé conjointement par nos trois communes respectives.

Un défi d’urbanisme : la zone sud-est a certes une vocation industrielle mais les sollicitations des entrepreneurs qui y sont installés et des salariés qui y travaillent concernent également les services (transports, commerces, crèches…). À partir de la rentrée, le syndicat entreprendra la concertation nécessaire pour fédérer les énergies des acteurs tant publics que privés pour que des réponses puissent être apportées à ces nouvelles demandes sociales.

Alban KERBOEUF
Conseiller délégué à l’Urbanisme et à la Voirie,
Vice-président du syndicat intercommunal de la Z.I. Sud-est