Histoire et patrimoine

HISTORIQUE

L’origine de Chantepie est incertaine. Chantepie tirerait son nom d’un dialecte romain, « Cantu-Pice » ou « Cantu-Picœ », signifiant le « chant de pie ». Ce dialecte n’est apparu qu’à partir du Xe siècle, probablement date approximative de création de la paroisse.


 

Les premiers seigneurs à s’installer à Chantepie seraient les seigneurs des Loges.

Les transformations de la paroisse sont connues à partir du XIIIe siècle. Au début du XVIe siècle, Chantepie fait partie d’un vaste ensemble composé de nombreuses terres dispersées à travers le département. La paroisse devient commune en 1789.

La première école, partageant ses locaux avec la mairie, est construite, semble-t-il, entre 1815 et 1830.

Au début du XXe siècle, la population de Chantepie est en grande partie rurale, vivant des produits de la ferme. Tous les villages comptent au moins une exploitation agricole. Les deux productions principales de l’époque à Chantepie sont le cidre et le beurre.

La création de la ligne de train Rennes - La Guerche, passant par Chantepie, va permettre d’améliorer le transport des marchandises, mais elle disparaîtra en 1947.

L’essor de la commune va être freiné par les première et seconde guerres mondiales.

Ce sont les années 1950 qui marquent le début de l’expansion de Chantepie. L’électrification de la commune aura lieu entre 1949 et 1959. L’expansion économique commence avec l’implantation du Groupement Maraîcher Rennais en 1957. La commune s’est développée de part et d’autre de la rue Nationale, de nos jours l’avenue André Bonnin.

La construction du Centre Départemental de l’Enfance et de l’Institut Médico-Éducatif en 1968 génère la création de nombreux emplois, essentiellement féminins, et marque le début des nombreuses demandes de logements sur la commune. C’est également le cas, 10 ans après, avec l’installation d’un autre équipement : le Centre Régional de Gériatrie, en 1977.

Chantepie accueille petit à petit de nouvelles entreprises dynamisant une commune essentiellement rurale, offrant de nouveaux emplois, susceptibles d’accroître la population.

La commune a intégré le District dès sa création en 1971.

SITUATION GÉOGRAPHIQUE


 

La commune présente un relief peu marqué, légèrement vallonné. L’altitude est maximale à la Chevallerais avec 64 m.

Le territoire communal est drainé par deux ruisseaux qui coulent d’Est en Ouest et se rejoignent, en amont du Pont-Bœuf, pour former le Blosne.

La commune de Chantepie jouxte Rennes dans son prolongement au sud-est. Elle s’étend sur une superficie de 1 198 hectares où domine encore le paysage rural.

 

pratique

Téléchargez le plan de la commune

 

Parcours artistique, jeunes, sportif

Téléchargez les plans des 3 parcours :