Parcs et jardins

De part sa taille et son environnement, notre commune est riche d’espaces verts que nous apprécions tous, variant entre secteurs urbains, zones agricoles et espaces boisés.

Sentier pédestre

 

Pour faire la transition entre les espaces verts se trouvant sur ces différentes zones, une gestion différenciée cohérente a été mise en place, afin de rationaliser notre organisation, de nous adapter à l’accroissement rapide de notre territoire et de mettre ce dernier en valeur. Ces nouvelles méthodes alternatives permettent d’être conforme à la règlementation mais pas seulement.
Elles sont également le reflet d’une volonté forte de l’équipe « Espaces verts et voirie » d’un changement, respectant l’environnement, mais prenant en compte également tous les acteurs de la commune.

Cette gestion permet :

  • d’harmoniser les pratiques à l’échelle de la commune et non d’un secteur,
  • de responsabiliser davantage les acteurs, prestataires externes ou agents municipaux,
  • de disposer d’un document pour communiquer en interne ou externe,
  • d’avoir un guide de maintenance mis à jour tous les ans qui tiendra compte des spécificités des secteurs (étangs, coulée verte, chemins piétons, bois, Zac, …).

 

La Touche Annette

 

la gestion différenciée

  • Ambiance naturelle
    L'ambiance naturelle regroupe des espaces dédiés à la biodiversité, tels que : haies champêtres, lisières, prairies, boisements... tout en préservant l'usage et l'accès au public. La présence de circulations, d'accès délimités ou de cheminements tondus incitent le public à explorer l'espace tout en le canalisant pour protéger la biodiversité.



     
  • Ambiance horticole
    L'ambiance horticole correspond à la gestion des espaces d'accompagnement, qui ont vocation à mettre en valeur un monument, un bâtiment ou un aménagement. La nature est mise en représentation au travers de l'art du jardinier. La gestion ne laisse pas de place au spontané.



     
  • Ambiance parc urbain
    Ces jardins de proximité, ou espaces d'accompagnement des habitations, associent la fonction d'usage à celle de favoriser la biodiversité. Ces espaces présentent une forte fréquentation et la plus grande diversité d'usage. La maintenance effectuée a pour objet de répondre aux besoins fonctionnels des usagers et de favoriser la multiplicité des usages tout en permettant à la biodiversité de s'installer.