Divers

retour

Les aménagements paysagers

Publié le 01/06/2012

Quoi de plus plaisant que de se promener dans une commune où l’on a plaisir à porter son regard tantôt sur de beaux bâtiments, tantôt sur de jolis espaces verts.  Le minéral et le végétal s’associent de façon harmonieuse, s’ils sont bien pensés, l’un servant d’écrin à l’autre. Ce souci de l’esthétisme s’accompagne d’une volonté que les habitants s’approprient ces lieux de détente que sont nos espaces verts. Pour cela, les aménagements paysagers se doivent d’être fonctionnels. Cela passe par un cheminement simple pour les passants, la présence de bancs pour s’y reposer ou admirer le point de vue, mais aussi de poubelles pour garder le lieu propre et agréable pour tous.
Nous souhaitons que chacun ait plaisir à les découvrir, à les utiliser. Que ces lieux fassent le bonheur du plus grand nombre, voilà la récompense pour ceux qui les ont pensé et ceux qui les ont réalisés.


René ROUSSEL
Conseiller municipal délégué à l’Environnement, Espace verts, Eaux

 

La commune crée de nouveaux espaces paysagers dans les quartiers les plus récents tout en améliorant les aménagements paysagers des quartiers plus anciens.
Objectif recherché : que les Cantepiens trouvent la commune belle et aient plaisir à s’y balader. Pour que les gens s’approprient l’espace public et les lieux aménagés par la commune, ces derniers doivent être à la fois jolis et fonctionnels.

 

La place des Marelles

/

Nous avons procédé à l’amélioration de l’existant. La place s’est transformée petit à petit par touches successives. Au départ, il y a la volonté des élus et un souhait des commerçants que la place soit plus conviviale. Elle a donc été transformée afin de permettre aux usagers d’y passer plus de temps, ceci pour que le cœur de ville batte encore plus au rythme de ses commerces. La vue a été dégagée. On voit désormais mieux la place depuis l’avenue André Bonnin, ce qui la rend plus attractive. Les études et la conception de son aménagement ont été réalisées par l’équipe « Espaces verts » du Centre technique municipal. Les travaux ont duré environ trois mois, entre fin 2011 et le Printemps 2012.

 

Le Rond-point d’Hallouvry

/

Auparavant, il y avait une fontaine métallique . . . qui arrosait la route et ses usagers ! Elle a été remplacée par une tour en pierre qui rappelle l’ancien manoir du Centre de l’Enfance Henry Fréville. Cette tour a été créée par un élève-apprenti du Centre technique municipal ; la réalisation a duré environ 6 mois, entre octobre 2011 et mars 2012. Des plantes couvre-sols et des plantes vivaces retombantes ornent la tour. Elles sont encore jeunes, elles seront encore plus belles l’année prochaine.

 

L’école de musique et de danse

/

Il fallait un écrin naturel à la hauteur de ce joyau du patrimoine communal. Compte tenu de l’ampleur de la tâche, cet aménagement est confié à un bureau d’études. L’aménagement paysager sera un beau jardin, accessible à tous. La clôture qui entoure le manoir sera enlevée afin de voir le futur jardin qui sera … sur le thème de l’art.
Il y aura différents petits sentiers : l’idée est d’aménager l’accès piétonnier à l’école.  Ce beau projet paysager valorisera encore plus l’entrée ouest de la ville.

 

Entretien des espaces verts

/

Différentes opérations d’entretien des espaces verts se déroulent toute l’année. Parmi celles-ci, l’entretien des plantations à l’entrée Ouest de la ville où l’on trouve un décor permanent avec des rochers et où le fleurissement évolue au cours des saisons.
Au square des Maquisards Réfractaires, de nouveaux arbustes ont été plantés

 

Dans le quartier des Neuf Journaux

La Promenade paysagère

/

La promenade paysagère propose une alternative bucolique aux circulations piétonnes déjà installées dans le quartier en reprenant un ancien chemin creux existant. Il assure une liaison totalement désurbanisée depuis la rue de Domloup jusqu’à la future place des Neuf Journaux. Elle permet d’arriver au Bocage Citadin. L’intervention sur ce chemin est assez minimaliste, la végétation existante - la haie bocagère - y est conservée et amplifiée par l’installation de grandes bandes de prairies fleuries. Des pas japonais permettent un cheminement sec entre les deux talus enherbés, créant ainsi une promenade en sous-bois. Elle permet également aux piétons d’accéder au bâtiment limitrophe directement depuis la promenade sans avoir à repasser par la rue.
Enfin, un platelage bois viendra ponctuer cette circulation douce créant une interface avec l’espace public existant et permettant de créer un rythme à cette promenade bocagère.
L’achèvement du projet est prévu au Printemps 2013.

 

Le Jardin Odorico

/

Installé en lieu et place de la fontaine Odorico initialement prévue, le jardin Odorico est aménagé tel un promontoire sur une zone humide. Il assure une liaison entre l’urbain et le naturel et permet d’assurer la continuité des corridors écologiques. Une zone végétale en partie centrale permet d’assurer deux fonctions : espace de détente et zone de collecte en cas de forte pluie.  Des jeux pour enfants et un espace de sport (sorte de city-stade) seront installés pour permettre à chacun de s’y retrouver et de pratiquer ses activités favorites.
L’aménagement du jardin est prévu pour le Printemps 2013.

 

Les Jardins Familiaux

/

Afin de compléter la qualité de vies des habitants du quartier des Neuf Journaux et en parallèle à la création du Jardin Odorico, des jardins familiaux vont être aménagés. Constitué en deux espaces, 19 parcelles seront créées en partie Nord (située le long du cimetière) et 11 parcelles à l’Est (le long du cheminement). Chacun de ces deux espaces sera accompagné d’un abri regroupant des cabanons de jardins. Conçu comme un objet à la fois champêtre et moderne, sa conception allie bardage bois et couverture polycarbonate permettant un éclairage naturel. Cet abri est prévu pour offrir aux jardiniers un espace de rencontre et échange (espaces pique-nique, infos…) et permettra une alternative écologique par la mise en place de citernes de collecte des eaux de pluie. Celles-ci donnant aux jardiniers la possibilité d’arroser leurs jardins.
La réception est prévue au dernier trimestre 2012.