Divers

retour

Votre vie au coeur de la ville : un bilan en trois épisodes

Publié le 01/04/2011

La trilogie de la famille Marelles : 1er épisode

 

Dimanche, 14h : « Docteur Os a disparu »

Cela fait déjà 2 heures que le nom de Docteur Os retentit dans le quartier du Chêne Roux.
Le chien de la famille Marelles s’est échappé lors de la traditionnelle balade dominicale. Un bête accident de laisse. Un chat qui passe. Et hop, même pas le temps de réfléchir, Docteur Os avait disparu.
Depuis 2 heures, la famille très inquiète arpente donc les trottoirs avoisinants à la recherche de leur jeune chien.
Devant, les hommes : Alain, le père et Cholo, l’aîné. Ils regardent sous les buissons, interpellent les passants, se hasardent dans quelques passages où le chien aurait pu se cacher, font le tour de la sculpture « La Porte du Levant », dans la Coulée Verte.
Ensuite, la mère accompagnée de Clémence, 8 ans et Maël, le petit dernier. Sylvie est en charge de la cellule psychologique. Il faut bien rassurer Clémence, qui vit son premier mélodrame : « Non, il n’est pas parti bien loin », « Oui, on va le retrouver », « Non, il ne faut pas s’inquiéter… ».
En tant qu’infirmière, Sylvie a bien l’habitude d’affronter les situations à risques. Elle sait trouver les mots qu’il faut et garder son sang-froid. Face à Clémence, c’est toujours un peu plus difficile… surtout quand la petite, inconsolable, vient de perdre son chien.
Docteur Os a été adopté l’an dernier par les Marelles, lors d’une visite au premier Salon du Chiot de Chantepie. Alain avait accepté que la famille s’y rende, avec la promesse de se tenir à carreau et de ne jamais – ô grand jamais – revenir avec un animal.
Promis, juré, craché ! Clémence et Cholo s’étaient en effet bien tenus : de vrais anges ! Cependant, on ne prévoit jamais un coup de foudre : ce n’est pas un chiot qu’ils ont ramené du salon, mais un chiot-et-des-croquettes-et- un-panier-et-une-laisse-et-des-jouets-pour-chien.
Et pas n’importe quel chien : Docteur Os ! Quelques semaines plus tard, ils avaient appris la grossesse de Sylvie. Avec la naissance du petit Maël en décembre, l’année 2010 s’est donc conclue de la plus belle des manières.
En revanche, ce dimanche de 2011 risque de laisser de moins agréables souvenirs…

 

Dimanche 17h : De retour à la maison

Clémence pleure, Maël pleure (il a faim). Alain et Sylvie sont fourbus et ont déjà fait plusieurs fois le tour du quartier. Cholo a appelé quelques amis rencontrés lors de la « journée festive » de l’an dernier (dans le cadre de la Semaine de la Jeunesse d’avril 2010) - au cas où ils croiseraient le chien. Alain a prévenu les grands-parents qui ont promis d’aider à retrouver Doc. Hélas, il faut bien se rendre à l’évidence : Docteur Os est introuvable !

 

Dimanche 19h37 : Le plan d’attaque

Après un frugal dîner, les esprits se sont un peu apaisés. Il est donc temps de réfléchir à un plan d’attaque. Tous le savent, ni les enfants ni les parents ne pourront trouver sommeil sans que chacun n’ait une mission précise pour aider à retrouver le chien.
On a beau dire, on s’attache rapidement à ces petites choses, qu’on soit enfant ou adulte.
Au milieu de la salle à manger en pagaille, c’est un véritable conseil militaire participatif que tiennent les Marelles : chacun propose des solutions envisageables (ou non) et propose son aide. Les missions sont ensuite redistribuées par Sylvie.
Le week-end est fini et chacun devra retourner au travail ou à l’école : il faudra faire efficace.

 

Lundi 20h30 : Bilan de la première journée d’action

Toujours pas de Docteur Os. Clémence a demandé à ses camarades de l’école des Deux Ruisseaux de dessiner des affiches qui seront posées sur les nouveaux panneaux d’affichage, place des Marelles et près de l’aire de jeu de la Touche Annette.
Après les cours, Cholo est passé au point multimédia dont l’accès est gratuit depuis janvier 2009. Ce qu’Alain a retenu, c’est qu’il a posté une statue que ses contacts pourront commenter s’ils retrouvent le chien. Incompréhensible pour Alain qui ne maîtrise pas encore les réseaux sociaux sur le net, mais ça à l’air d’être efficace. Ah les jeunes ! Si Clémence et Cholo ont bien compris l’importance du réseau, ils ne sont pas les seuls :
Alain, chauffeur de TER, a croisé beaucoup de Cantepiens sur la ligne de bus n°7, devenue ligne majeure en 2009, qui l’emmène chaque matin à la gare SNCF. Parmi eux, quelques résidents rencontrés aux réunions de quartier qui ont eu lieu en amont des travaux de stationnement dans le Quartier du Chêne Roux.
Sylvie était de garde mais elle a profité de sa pause de midi pour glaner quelques informations sur Chantepie en surfant sur le site web de la ville, complètement modernisé depuis 3 ans (ville-chantepie.fr). Elle a passé quelques temps sur le catalogue en ligne de la médiathèque (et préfère ne pas le mentionner devant Clémence : ses recherches n’avaient rien avoir avec Doc).
Pour calmer Clémence, elle lui a dit que Chantepie avait recruté un 3ème policier municipal – en l’occurrence, une policière chargée de retrouver les animaux de compagnie.
Elle se penche d’ailleurs 24 heures sur 24 sur le cas du Docteur Os, qui est sa « top-priorité ». Sylvie espère que personne n’aura vent des nouvelles fonctions qu’elle a attribuées à l’agent municipal. On en raconte de ces bobards aux enfants…

Marie-Rose, l’arrière grand-mémé, a appelé de son studio à la résidence La Rotonde. Elle a dit à Clémence et Cholo qu’un chien bien nourri et gaillard comme le Doc ne peut que retrouver son chemin. S’il le faut, elle utiliserait ses contacts bien placés au Comité Consultatif des Aînés pour les aider. À 94 ans, Marie-Rose s’adonne aussi au lobbying.
Après le repas et le brossage de dents, les enfants vont dormir. Maël est plus calme qu’hier. Le stress ambiant est retombé. Pour l’instant, personne n’envisage encore que Docteur Os ne puisse pas rentrer.

 

Mardi 4h du matin

Il fait froid. Clémence est plantée sur les marches de l’entrée. Cela fait 10 minutes qu’elle écoute le silence relatif de la nuit. Une voiture qui passe au loin… Des oiseaux qui sifflent ça et là…Un craquement dans les buissons.
- Docteur Os ? !
Plus rien. Il fait tellement sombre dehors !
Et surtout, tellement froid…
Elle appelle une dernière fois avant de rentrer :
- Doc ?
Étrange, elle aurait juré l’avoir entendu. C’est d’ailleurs pour ça qu’elle s’était levée en sursaut et avait dévalé quatre à quatre les marches de la maison pour se retrouver ici, sur le perron, en pleine nuit.
Etait-ce bien Docteur Os ? Un autre chien ? Elle retourne vite se coucher et laisse, sans le savoir, Docteur Os dehors – parti à la recherche d’un écureuil.

 

FIN DU PREMIER EPISODE

 

Vue du Docteur Os :

Ah ! la liberté ! Quand le crochet de la laisse a cédé, le Doc a couru, couru… Il a bu à la fontaine, senti des milliers d’odeurs plus savoureuses et intrigantes les unes que les autres. Tous ces chiens. Et les chats. Arf. Pour l’instant, les chats battent en retraite.
Les couleurs des carreaux au sol. La boulangerie qui exhale une odeur délicieusement familière. Et la boucherie ! Ah, la boucherie…
Les sens du Doc sont en ébullition. Docteur Os s’est aventuré loin des maîtres, loin du panier. Loin de la chaleur du panier.
Le temps que la faim et la soif le saisissent, la nuit était déjà tombée. La nuit, les maîtres dorment. Il a donc pu poursuivre son exploration.
Et en a profité, lors de la deuxième nuit, pour passer devant la maison leur dire que tout allait bien.
Vite fait, avant de suivre la trace d’un écureuil. Miam, les écureuils…
Mmmm ! Toutes ces odeurs ! La vie rêvée pour un chien ! La Liberté !
Doc rentrera en temps voulu, retrouvera les petits maîtres et les grands maîtres avec la satisfaction d’avoir vécu une grande aventure.
Enfin, s’il ne lui arrive rien.
Les chats sont fourbes par ici. Arf.

 

 

A quoi peut ressembler Docteur Os ?

Peux-tu nous aider à le retrouver en dessinant son portrait ? Dessine Docteur Os et envoie-nous ton chef d'oeuvre : il sera peut être publié dans une prochaine Chanterelle !Conditions de participation au concours de dessin "Dessine Docteur Os !" Tu as entre 3 et 14 ans, participe alors à ce concours !
Il te suffit d'indiquer sur papier libre les informations suivantes te concernant : Nom et prénom - Age - Adresse - N° de téléphone et courriel.
Les prix seront décernés suivant quatre catégories d'âge :

  • 3-5 ans

  • 6-8 ans

  • 9-11 ans

  • 12-14 ans

Tu dois déposer ton dessin dans la boîte aux lettres de la Mairie ou le rapporter à l'accueil. La date de remise est fixée au lundi 16 mai 2011.