Culture

retour

La culture à Chantepie

Publié le 01/02/2017

La culture à Chantepie : inventer, faire du lien...être curieux !

Depuis plusieurs années, l'activité culturelle dans notre commune ne cesse de se développer.

De 2013 à 2016, la fréquentation du public de la saison culturelle est passée de 850 à 1250, et la moyenne par spectacle de 160 à 180. Près de 1 800 personnes ont été touchés par la saison culturelle 2015/2016.

L'activité de la Médiathèque croît également avec un taux de fréquentation de 20% de la population, alors que la moyenne nationale est de 15%. 1 100 enfants ont y été accueillis, soit une progression de 12%. C'est le résultat d'une équipe dynamique, à l'écoute des Cantepiens, et d'une programmation culturelle combinant variété et originalité.

De plus, la salle polyvalente des Deux Ruisseaux, aménagée récemment avec des gradins et des équipements scéniques, permet désormais d'accueillir le public dans des conditions confortables.

Dans le dossier qui vous est présenté, vous découvrirez l'équipe chargée d'animer la Vie culturelle et la Médiathèque, les structures mises à votre disposition, ainsi que des témoignages d'artistes, de Cantepiens devenus "acteurs d'un soir", et aussi le point de vue de directrices d'écoles et de la Crèche.

A tous, je vous souhaite une bonne lecture, et une année culturelle 2017 à Chantepie.

Yvan de Portzamparc
Adjoint chargé de la vie Associative

Les actions de la municipalité de Chantepie dans le domaine de la culture sont nombreuses :

  • organisation d'une saison culturelle municipal;
  • gestion et animation de la médiathèque;
  • soutien logistique et financier aux associations culturelles de Chantepie et à leurs nombreuses manifestations;
  • participation au SUET, conservatoire de musique et de danse intercommunal où les Cantepiens sont de plus en plus nombreux à s'inscrire (près de 300 à la rentrée 2016, sur un total de 818 élèves provenant de 5 communes);
  • implantation d'oeuvres d'art dans chaque quartier et actions pour la mise en valeur du patrimoine historique.

Si chacun de ces investissements peut être apprécié indépendamment pour ses qualités propres, notre équipe a très tôt souhaité les inscrire dans une cohérence d'ensemble. C'est tout le sens du projet culturel municipal adopté en 2012.

Les principaux axes de ce projet sont les suivants :

  • S'adresser à tous les publics : grâce à une programmation diversifiée et s'adressant à toutes les générations de Cantepiens.
  • Investir tous les espaces de la ville, développer une offre au plus proche des habitants et faire que nos actions culturelles contribuent à la cohésion de notre ville.
  • Travailler en partenariat avec les acteurs culturels du territoire (autres services municipaux, conservatoire, festivals, etc.) pour multiplier les actions culturelles et mutualiser les moyens financiers et humains.
  • Soutenir le spectacle vivant en accueillant des compagnies en résidence dans les domaines de la musique et des arts du spectacle. Alors que bien des collectivités remettent en cause leur soutien aux arts vivants, la constance des moyens qu'y consacre notre commune contribue au rayonnement de Chantepie, et ainsi, à garantir à ses habitants une offre culturelle de qualité et diversifiée.

Parmi les priorités développées depuis 2017, citons :

  • La multiplication des actions en direction des scolaires (créneaux spécifiques dans le programmation culturelle municipale, accueils en médiathèque et actions mutualisées dans le cadre des temps d'activités périscolaire - TAP).
  • L'approfondissement des collaborations avec le monde associatif, y compris le sportif, et les artistes résidant à Chantepie.
  • Le renforcement des collaborations intercommunales : citons l'accueil d'expositons mutualisées entre médiathèques, l'organisation prochain d'un week-end consacré aux arts de la rue avec Nouvoitou et Vern-sur-Seiche et l'écriture en cours du prochain projet d'établissement du SUET.

Alban Kerboeuf
Conseiller municipal délégué au projet culturel
Vice-président du SUET Conservatoire à rayonnement intercommunal en musique et danse.

Zoom sur...les services culturels municipaux

La Médiathèque

Au coeur de la commune, au premier étage de la Maison Pour Tous, elle ouvre ses portes à tous les publics. Service de lecture publique gratuit, la médiathèque est surtout un lieu de découvertes, de rencontres, d'échanges et de convivialité. Tout au long de l'année, des actions de médiation orientées vers la lecture, le cinéma et les arts plastiques sont créées avec l'envie, sans cesse renouvelée, de susciter le désir de culture(s).

Au commencement, les tout-petits, un public qui mérite une attention toute particulière avec la création d'un espace cosy, poétique et riche de livres sélectionnés avec soin. Puis, les enfants scolarisés, auprès desquels les médiathécaires sèment des graines de curiosité au travers de parcours culturels et artistiques (Expositions,ateliers numériques, projections de films d'animation, lectures...).

Et enfin, les adultes, que l'équipe accompagne, conseille et auxquels elle propose des moments propices à la création de lien (Prix de lecture de Bandes dessinées, soirées numériques, Club des lecteurs...).

De la diversité des usages et des compétences se construit un lieu représentatif de la commune de Chantepie.

Le service Culture et Vie associative

La saison culturelle est organisée par le Service Culture et Vie associative, dont les bureaux se trouvent en Mairie annexe, Place des Marelles.

Ses mots d'ordre : inventer, faire du lien, être curieux ! Une programmation de spectacle vivant (musique, danse, jeune public, théâtre...) est proposée tout au long de l'année scolaire. L'idée : des propositions à la fois singulières et grand public, qui font découvrir la sensibilité d'artistes d'ici et d'ailleurs.

Le service privilégie des projets artistiques centrés sur l'idée de la rencontre, avec des spectacles qui investissent l'espace public, au sein de lieux parfois atypiques ! Il tisse ensuite une constellation de projets avec des partenaires de la Commune (écoles, associations, service jeunesse...), afin de créer des liens entre artistes et habitants. De plus, chaque année, une résidence d'artistes sur le territoire est l'occasion d'impliquer les Cantepiens : elle se clôture par la présentation en avant-première d'une création originale.

La saison culturelle s'articule autour de compétences diverses et complémentaires : Maëlle Quéré à la programmation et la coordination ; Samuel Chari, régisseur général ; Alina Nadolna et Quentin Orhant, animateurs dans les écoles, interviennent pour l'accueil du public et des artistes, mais aussi pour la billetterie
et la communication ; enfin, Catherine Chassouant et Valérie Guillet gèrent l'accueil, la réservation des salles, et la logistique.

En parallèle de la saison culturelle, le service a aussi la mission d'accompagner les associations dans leurs activités et projets (réservation de salles et de matériels, gestion des subventions, aide à l'organisation d'évènements, rencontres inter-associatives...).

Paroles de partenaires : tisser des liens par la culture

La Médiathèque et le Service Culturel oeuvrent dans une dynamique commune, convaincus que la Culture crée les possibles de la sociabilité et de la rencontre, mais aussi l'épanouissement individuel.

L'idée centrale est de tisser constamment des liens, de travailler en proximité, en construisant des partenariats singuliers, projet après projets.

Trois questions à...

Olivier Dolou, Président de Courir à Chantepie

La section Courir à Chantepie, comme la pétanque et les cyclos, ont participé en 2015-2016 au projet de l'artiste Cédric Guyomard, l'Homme aux Rideaux, mis en place en partenariat avec le service culturel.

Pouvez-vous nous en dire quelques mots ?

Nous avons découvert Cédric Guyomard. Derrière le rideau, il y a un miroir qui nous renvoie à l'image telle qu'on voudrait être. Le miroir c'était l'artiste. Il a réussi à percer notre carapace de sportif pour faire apparaître nos sentiments.

Pouvez-vous nous dire ce que ce type de projets peut apporter aux adhérents de la section ou à l'artiste ?

Cette expérience nous permet d'avoir une image de soi, une sorte de feed-back.

En quelques mots, la culture, pour vous, à quoi ça sert ?

Pour moi la culture ça sert avant tout à se distraire puis à partager des moments avec les autres sans oublier qu'elle nous permet de découvrir des acteurs et des personnages qui ont la volonté de nous distraire.

Trois questions à...

Françoise Radin, Directrice de l'école des Landes

Vous participez régulièrement à des actions culturelles en lien avec la Médiathèque ou le service culturel, pouvez-vous nous en dire quelques mots ?

Chaque année, les responsables des services Médiathèque et Culture nous proposent des projets en lien avec leurs programmations. Leur connaissance des
différents publics et particulièrement des scolaires leur permet de développer des actions pertinentes qui s'inscrivent parfaitement dans le programme d'Éducation artistique des élèves.

Pouvez-vous nous dire ce que ces projets apportent à l'école, pour les enseignants comme pour les élèves ?

L'inscription d'une école dans sa commune est un élément essentiel de la formation de l'élève en tant que citoyen. La fréquentation des lieux de culture et la participation aux différents projets favorisent l'accès au sens des domaines étudiés en classe.

En quelques mots, la Culture, pour vous, à quoi ça sert ?

La culture est au coeur de l'émancipation humaine et nous participons tous au phénomène d'acculturation ; nous nous adaptons à la culture environnante, nous nous inscrivons dans l'histoire, nous apprenons les différences.

Trois questions à...

Bruyère Jouffe, Musicienne intervenante au sein du Suet, l'école intercommunale de musique et de danse

Vous participez depuis plusieurs années, en tant que musicienne intervenante, à des actions mêlant le livre et la musique à destination du jeune public de la Médiathèque. Pouvez- vous nous en dire quelques mots ?

La musique est directement liée à l'émotionnel. Le jeune public n'a pas toujours les outils pour entrer dans une histoire ou comprendre tous les mots. L'idée de mêler livre et musique est une évidence pour moi, c'est la complémentarité entre le "mot" et "l'émotionnel", les deux se nourrissent. Les projets que nous menons ont toujours une part d'imprévisibilité, de modulation, de respiration en fonction du public, des livres et des instruments.

Pouvez-vous nous dire ce que ce que ce type de projets peut apporter aux enfants ainsi qu'à vous en tant que professionnelle ?

Travailler avec un autre support (ici les mots et l'image) me sert à donner une autre dimension à la musique (et inversement). Multiplier la synergie des arts, c'est
augmenter la possibilité aux sens (ouïe, vue, toucher) de s'exprimer et de s'expérimenter.

En quelques mots, la Culture, pourvous, à quoi ça sert ?

C'est l'ouverture, un outil pour comprendre les autres, un moyen de ne pas se figer dans un état, dans une émotion ou dans une opinion.

Trois questions à...

Marie-Laure CLOAREC Artiste, Compagnie A Vue De Nez

La compagnie A Vue de Nez a mené à Chantepie un projet autour du clown et des écritures poétiques, intitulé " Voyage en Chantemots ", en 2014-2015. Pouvez-vous nous en dire quelques mots ?

En s'appuyant sur un personnage imaginaire, une clowne, il s'agissait de créer une ouverture auprès des Cantepiens sur la poésie comme genre littéraire mais
aussi comme mode de regard sur la Ville de Chantepie et sur l'Autre. Ainsi, Philomina est allée à la rencontre des habitants en déambulant dans la rue, dans des
immeubles, sur le marché, mais aussi en animant des ateliers d'écriture auprès de classes de primaire et à la médiathèque.

Pouvez-vous nous dire ce que ce que ce type de projets peut apporter aux habitants de la ville ou à vous en tant qu'artiste ?

Cela ouvre un espace d'expression " hors cadre ", décloisonné, aux habitants. Le regard sur la Ville se modifie et permet, pourquoi pas, de réinventer l'espace, la relation aux autres et de favoriser les échanges. C'est tout à la fois une source d'inspiration
et ça donne tout son sens à ma place d'artiste dans la société.

En quelques mots, la Culture, pour vous, à quoi ça sert ?

Le mot Culture est riche et vaste. L'art permet une ouverture sensible au monde et à l'autre. J'aimerais que mon travail, celui l'équipe de la Compagnie " A vue de nez ", participe de ce projet pas si fou. Ce projet pas fou du tout n'est possible qu'avec la collaboration de partenaires publics comme la commune de Chantepie qui acceptent de prendre le risque d'oeuvrer dans cette direction.