Urbanisme

retour

Le mobilier urbain

Publié le 01/04/2012

Vers une identité urbaine

La municipalité a souhaité faire le diagnostic complet du parc mobilier urbain de la commune. Ce parc regroupe l’ensemble des éléments installés dans l’espace public afin de répondre aux besoins des usagers. Il est constitué de bancs, barrières, candélabres, corbeilles, jardinières, potelets, supports cycles, etc.
De Janvier à Juin 2011, Sébastien Forveille, Technicien Voirie-réseau, a sillonné la commune afin de répertorier ce mobilier. Ce recensement qui a été réalisé en distinguant les zones dites urbaines et les espaces verts a permis de constater la grande variété du mobilier présent dans la commune et son état général. Il a ainsi pu identifier, comptabiliser et situer les différents modèles de chaque élément du mobilier urbain. Ce travail de fond, indispensable à une réflexion sur l’évolution du mobilier, s’est concrétisé par un plan numérique de type S.I.G. (système d’information géographique) qui facilitera les interventions de maintenance.
Un groupe de travail composé de M. le Maire, Jean-Yves Gommelet (Adjoint aux Infrastructures), Alban Kerboeuf (Conseiller municipal délégué à l’urbanisme), Yves Bories (Architecte urbaniste-conseil de la ville), Valérie Kerbiriou et Sébastien Forveille (Pôle Chantepie Cadre de Vie) a ensuite été constitué afin de définir des préconisations en matière de nouveau mobilier ou bien de renouvellement de l’existant.
Sur la base de ce diagnostic, les choix ont été faits en tenant compte de ce qui est déjà présent sur la commune, du rapport qualité-prix avec pour objectif de conserver au maximum l’identité actuelle de la commune. En fonction des besoins, les modèles arrêtés seront alors préconisés dans tous les projets d’aménagements ainsi que pour le renouvellement du mobilier existant.
L’objectif est de renforcer une identité urbaine qui permette aux habitants des différents quartiers de ressentir l’unité de la commune, par exemple avec une couleur fixe (RAL 7026).


Jean-Yves GOMMELET, Adjoint aux Infrastructures.

 

Le mobilier retenu

 

Le parc mobilier urbain est d’une grande variété. Les choix de chaque élément constituant le mobilier urbain dépendra de la zone que l’on souhaite équiper : les espaces verts ou les zones urbaines.

 

Bancs

Dans les espaces verts on va privilégier des bancs en bois, matériau rappelant la nature, tandis que dans les zones urbaines, des bancs en fer sont installés. Sur la commune on compte 188 bancs.

//

 

Barrières

Trois types de barrières sont présents sur la commune.
Dans les espaces verts on retrouve des barrières en bois.
Dans les zones urbaines, sur les trottoirs aux abords des écoles, le choix a été fait d’installer des barrières jaunes afin d’inciter les automobilistes à être particulièrement prudents pour protéger nos enfants.
Dans les autres zones urbaines sont installés des barrières en acier de couleur « communale » (RAL 7026).

///

Candélabres

Il existe deux types de candélabres sur la commune, ils sont placés en fonction de l’éclairage souhaité. Il faut aussi tenir compte des contraintes techniques telles que la hauteur du mât qui est fonction de la largeur de la voie.
Certains candélabres sont installés pour éclairer les placettes (éclairage à 360°), d’autres vont être disposés pour l’éclairage des cheminements, des rues.
Ce sont les candélabres diffusant un éclairage à 360°, que l’on trouve principalement dans le secteur des Rives du Blosne, qui seront installés dans les nouveaux projets d’aménagement (St Melaine, Bocage Citadin notamment).
Il y a environ 2 400 points lumineux sur la commune.

//

 

Corbeilles

Dans les espaces verts, le choix s’est porté sur de nouvelles corbeilles, toujours en bois mais avec une ouverture sur les côtés afin de permettre aux agents des services techniques de récupérer les sacs poubelles sans les soulever.
Dans les zones urbaines les corbeilles choisies sont en acier, identiques à celles qui sont placées à côtés des arrêts bus. Il y a 374 corbeilles sur la commune.

//


 

Jardinières

Les jardinières que l’on trouve sur la commune sont des bacs en résine. Outre leur fonction décorative qui contribue à la beauté de la cité, elles peuvent également parfois servir de chicanes afin de réguler la circulation.
Deux nouveaux modèles ont été sélectionnés pour faire partie du mobilier urbain.
Dans les espaces d’aménagement courants des jardinières en inox seront installées. Des jardinières de forme tronconique, en tôle d’acier, de qualité supérieure, vont être installées sur des places centrales, comme le futur parvis du Pôle Petite Enfance.

//

 

Potelets

Lors de l’installation de potelets, nous devons veiller au respect de gabarits et de contraste visuel, afin d’être en conformité avec la loi d’accessibilité sur le domaine public.
Deux types de potelets sont présents sur la commune.
Les potelets bois sont souvent placés à l’entrée des espaces verts pour y éviter l’intrusion de véhicules. Les potelets en acier qui servent à empêcher le stationnement des véhicules sur le trottoir, pour ainsi protéger les piétons et favoriser l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite, sont placés dans les zones urbaines. On en trouve sur l’avenue André Bonnin, rue du Parc, rue du Verger, etc.

//

 

Supports cycles

Comme le nom l’indique, ils servent à accrocher les vélos ; il existe un seul type de support.
On en trouve près de la Mairie, de la Poste et devant plusieurs commerces.

/