Environnement

retour

Chantepie, une ville propre

Publié le 01/01/2017

Nous apprécions le cadre de vie de Chantepie.

Il est le fruit d'un aménagement qui a su préserver le patrimoine vert de notre commune et développer le végétal dans nos quartiers. Nous en profitons pleinement en nous baladant sur les nombreux chemins que compte notre ville. Nous ne nous en rendons pas toujours compte, mais des personnes de passage sur la commune nous font régulièrement remarquer que Chantepie est également une ville propre.

Nous en sommes fiers car c'est le résultat d'une attention particulière que nous portons à la propreté de nos espaces publics : routes, chemins, places, espaces verts.

Cette propreté passe par les équipements qui sont à notre disposition comme les poubelles à l'entrée de nos bâtiments, à nos arrêts de bus, dans nos sentiers, aux aires de jeux, sur nos trottoirs. La propreté de notre ville repose sur le travail du service propreté qui notamment vide les 155 corbeilles de notre commune.

Avec l'accroissement des secteurs à couvrir, nous avons voulu investir dans de nouveaux matériels afin maintenir un niveau d'exigence de propreté élevé tout en rendant la tâche du service propreté plus efficace.

Je vous invite à découvrir dans ce dossier les principales actions que nous menons pour que Chantepie reste une ville propre.

René Roussel
Maire-Adjoint délégué à la Sécurité et à la Prévention à l'Environnement et aux Espaces verts

 

La répartition des compétences entre les services municipaux, Rennes Métropole et Véolia

La loi du 27 janvier 2014 de Modernisation de l'Action Publique Territoriale et d'Affirmation des Métropoles (loi MAPTAM) donne aux Métropoles de nouvelles compétences depuis le 1er janvier 2015. Depuis cette date, Rennes Métropole exerce de plein droit différentes compétences et a ainsi pris le relais des communes qui s'en chargeaient auparavant.

Rennes Métropole est le gestionnaire de la collecte des déchets ménagers, mais aussi désormais de la production et de la distribution de l'eau potable (via la Collectivité Eau du Bassin Rennais), de l'assainissement, de l'entretien et du développement de la voirie.

La Ville de Chantepie conserve notamment la propreté qui reste de compétence communale bien que la voirie soit transférée à Rennes Métropole. La ville a sous-traité à l'entreprise Véolia le balayage mécanique des voiries et places. C'est également ce prestataire qui intervient les jours de marché

Nouveau véhicule pour le service propreté

La propreté de la commune est assurée par un agent du service technique. Pour ce faire, il est équipé d'un véhicule propreté tout électrique. Il organise ses tournées afin de vider l'ensemble des corbeilles du territoire qui sont au nombre de 155 (arrêts de bus, parcs, cimetières, espaces publics...), suivant un planning défini avec des circuits de collecte.

Le service s'est également doté début 2016 d'un outil pour la propreté des rues, l'Aspi-Glutton, aspirateur de déchets urbains divers (feuilles, papiers gras, mégots), vrai complément à la balayeuse.

Les sanitaires publics

Les nouveaux sanitaires publics récemment installés près du parvis de l'église offrent un service 24H/24 et contribuent également à la propreté de la ville.

Le nettoyage de la commune, par temps de gel, de neige...

La ville a mis en place des astreintes pour le salage, opérationnelles 7j/7j. Le salage est réalisé en interne, par les services de la commune. Les agents interviennent en binôme sur un circuit défini (priorité donnée à l'axe du bus, aux places et placettes). Cette mission est réalisée avec un camion équipé d'une saleuse.

Des astreintes techniques opérationnelles 7j/7j ont également été mises en place cette année pour pouvoir intervenir en cas d'urgence, par exemple en cas d'accident de la route provoquant une perte d'huile ou générant différents débris sur la route (véhicule, mobilier urbain).

La rationalisation des corbeilles

Si la gestion des déchets est de compétence métropolitaine, la commune a toutefois en charge toutes les corbeilles de son domaine public : arrêts de bus, sentiers pédestres, espaces verts....

Ainsi, c'est la ville qui les implante et a la charge de les vider. Afin de mener à bien le déploiement de nouvelles poubelles et/ou distributeurs de sacs pour les déjections canines, la ville de Chantepie a réalisé au début de l'année 2016 une étude sur leur répartition sur l'ensemble du territoire communal.

Cette étude avait plusieurs objectifs :

* Identifier le matériel nécessitant un remplacement

* Vérifier l'implantation de ces différentes corbeilles et la rationaliser lorsque c'est nécessaire (ex : deux poubelles sur une petite aire de jeux, absence de poubelle à un endroit très fréquenté)

* Planifier le déploiement au pied des bâtiments communaux et dans chacune des aires de jeux des corbeilles de tri sélectif équipées de 2 bacs de 30 l afin de séparer ce qui est recyclable (bac jaune) des autres déchets

* Harmoniser le mobilier urbain communal (couleur, modèle...).

En combinant ces différents objectifs, la commune a ainsi pu définir le nombre de poubelles à acheter, en priorisant l'investissement sur les corbeilles de tri sélectif.

RAPPEL AU CIVISME

En dépit du service régulier de collecte et d'élimination des déchets ménagers et assimilés qui est mis à disposition des habitants, il est fréquemment constaté des dépôts sauvages et/ou déversements de déchets de toute nature portant atteinte à la salubrité et à l'environnement.

Aussi, afin de garantir la salubrité publique et la propreté de la commune, la Municipalité a souhaité agir contre les dépôts sauvages de déchets et le non-respect des règles par les particuliers en prenant un arrêté (consultable sur le site de la ville).

Pour rappel, les montants forfaitaires des amendes encourues par les contrevenants sont les suivants :

* CONTRAVENTION DE 2ÈME CLASSE : 35 € (non-respect de la réglementation en matière de collecte) ;

* CONTRAVENTION DE 3ÈME CLASSE : 68 € (dépôt et abandon de déchets) ;

* CONTRAVENTION DE 4ÈME CLASSE : 135 € (embarras de la voie publique) ;

* CONTRAVENTION DE 5ÈME CLASSE : (abandon d'épaves de véhicules ou d'ordures, déchets, matériaux et autres objets transportés à l'aide d'un véhicule).

Les frais d'enlèvement et de nettoyage, suite au dépôt de déchets en vrac constaté par les services techniques communaux et la Police municipale, sont facturés au contrevenant identifié sur la base d'un forfait de 150 € par intervention.

Toujours dans le but de garantir la salubrité publique et la propreté de la commune, une mise à jour de l'arrêté sur la circulation et la divagation des animaux domestiques sur la voie publique est en cours. Cette mise à jour intégrera la lutte contre les déjections canines afin que chaque propriétaire ramasse les déjections de son animal.